Les traumatismes graves représentent la cause principale des décès des sujets jeunes et une cause importante de handicaps lourds. L’impact socioéconomique est majeur. La prise en charge des patients traumatisés graves est donc un réel enjeu de santé publique.

 

Pour répondre à cet enjeu, il est essentiel de disposer de données fiables pour décrire l’épidémiologie des traumatismes graves en France. La France souffre actuellement du manque de données fiables concernant les aspects médicaux de la prise en charge initiale de ces traumatisés. L’analyse et l’application de résultats et leçons issus d’autres systèmes de soins d’urgence notamment anglo-saxons ne sont pas suffisantes. Elles ne reflètent pas les spécificités du système français. La mise à disposition de données de qualité français permet d’évaluer et d’analyser les modalités de prise en charge pré et intrahospitalière proposées par la chaîne de secours, d’estimer l’adéquation entre besoins et ressources disponibles et de rechercher les facteurs de risque et les facteurs pronostiques.

 

Cette approche est d’autant plus novatrice et nécessaire que la complexité des stratégies thérapeutiques et des interventions en traumatologie lourde réalisées par de nombreux acteurs et leur caractère d’urgence rend leur évaluation, avec des études randomisées prospectives, de plus en plus difficile. La transposition des résultats d’études randomisées prospectives dans la pratique quotidienne devient un défi. Il existe en conséquence un besoin urgent de développer de nouveaux outils d’analyse pour évaluer nos stratégies face à une mortalité et morbidité élevée. L’exploitation de registres avec des méthodes innovantes permet de répondre à ce besoin.

 

Le groupe Traumabase® rassemble des acteurs médicaux français conscients de l’importance de ces enjeux et du relatif manque de données structurées disponibles en France concernant la traumatologie. Le groupe Traumabase® place la traumatologie au centre de ses préoccupations et travaux. Les soignants et chercheurs qui le composent sont animés du désir de promouvoir et participer au partage et développement des connaissances, à la recherche et l’innovation dans le domaine de la traumatologie pour améliorer la qualité de prise en charge et le pronostic des patients. Dans ce sens le groupe Traumabase® n’est pas seulement un registre, mais un réseau de professionnels engagés et une plateforme de recherche et d’émulation.

 

Actuellement le groupe Traumabase® est constitué d’un réseau de 19 centres français de traumatologie lourde et recense les données de plus de 18 000 admissions pour traumatisme grave de la prise en charge hospitalière jusqu’à la sortie de réanimation. Ce réseau a obtenu le soutien des Agences Régionales de Santé Ile-de-France et Est et dispose de nombreuses coopérations en France et en Europe.

 

Les principaux objectifs du groupe peuvent être rassemblés autour de trois axes principaux.

Descriptif et épidémiologique :

  • Créer et maintenir un observatoire national de traumatologie dont le but est de recueillir prospectivement les données épidémiologiques, pré et intrahospitalières ;
  • Décrire les moyens techniques et les stratégies déployés et utilisés pour la prise en charge des patients traumatisés graves en France ;
  • Réaliser des suivis d’indicateurs pertinents de prise en charge ;
  • Rechercher des facteurs prédictifs de gravité, de devenir et d’orientation des patients ;
  • Rechercher des facteurs favorisants associés à un mauvais pronostic et/ou à la survenue d’événements indésirables.

L’amélioration de la prise en charge du traumatisme grave :

  • Animer un réseau de professionnels pour promouvoir et améliorer la prise en charge des patients traumatisés graves en France ;
  • Établissement ou évaluation et validation de scores prédictifs ;
  • Décrire l’utilisation et l’allocation des ressources déployées pour la prise en charge des patients traumatisés dans les services participants et proposer des modifications en cas d’inadéquation ;
  • Développer et promouvoir des référentiels et stratégies de prise en charge pour les patients traumatisés graves.

L’activité de recherche :

  • Promouvoir et participer à la recherche et à l’innovation dans le domaine de la traumatologie ;
  • Faire vivre une plateforme d’échange et de recherche autour de la traumatologie grave.